L’osteopathie

06 03 43 26 92

L’ostéopathie par Sabrina Alloul

Histoire

L’ostéopathie est une approche thérapeutique, c’est peu avant 1900 qu’est apparue aux Etats-Unis la pratique de l’ostéopathie. Cette médecine non intrusive a été créée par le médecin Andrew Taylor Still et n’a pas cessé depuis de s’étendre. Apparue dans notre pays au milieu du 20éme, elle n’a jamais cessé de se diffuser. Elle a été réglementée par la loi du 4 mars 2002 relative aux droits des patients et à la qualité du système de santé. L’ostéopathie est une discipline reconnue qui ne peut être pratiquée que par un praticien titulaire d’un diplôme d’un organisme agréé par le Ministère de la Santé.

L’ostéopathie obtient ses effets grâce à une technique strictement manuelle. Le fondement de cette discipline, qui a largement fait ses preuves, est de voir le corps humain comme un tout et de rechercher la cause des troubles en respectant la relation entre le corps du patient et sa pensée, son psychisme. Un esprit sain dans un corps sain !

Une séance chez l’ostéopathe

Une séance chez l’ostéopathe comprend trois parties sur un temps allant de 40 à 60 minutes. L’ostéopathe, avec sa main rompue à l’exercice, va tester les mobilités des différents tissus du corps de son patient et repérer les failles éventuelles.

Dans une première phase, l’ostéopathe réalise une anamnèse ou questionnement complet de son patient. Il va d’abord s’attacher à la raison de la consultation, puis aux différentes sphères de l’organisme (orl, respiratoire, cardiaque, viscérale, uro-génitale, etc.). Après, Il étudiera ensuite tous les antécédents du patient (traumatiques, opérations, maladies) et explorera les traitements en cours.

Dans une deuxième phase l’ostéopathe effectue une série complète de tests médicaux ou tests d’exclusion pour acquérir la certitude que la pathologie relève bien de l’ostéopathie. Dans le cas contraire, il aiguillera le patient vers son médecin généraliste ou le professionnel de santé adapté.

Il réalisera ensuite diffèrent tests statiques et dynamiques posturales et tests ostéopathiques en examinant de la tête aux pieds pour formuler son diagnostic. Il procédera ensuite au traitement.

Les traitements s’effectuent par des techniques dites douces qui peuvent être structurelles, articulaires, faciales, musculaires, crâniennes ou viscérales. Elles sont toujours sans douleur et sont adaptées à chaque patient et à chaque pathologie. Lors de la dernière phase, l’ostéopathe annoncera clairement ce qu’il a fait concrètement pour traiter son patient. Il proposera en règle générale différents conseils comme des étirements, des échauffements ainsi que les sports et exercices à pratiquer pour un bon rétablissement. Il pourra aussi prodiguer des conseils d’ordre diététique dans le cas de patients en surpoids.

En général, une à deux séances sont suffisantes. Il est recommandé de consulter votre ostéopathe une à deux fois par an à titre préventif sans attendre qu’une douleur se manifeste.